Mystic4Ever
Grâce-SextineUn miroir embué , son reflet en esquisseRévèle sa beauté en images fugacesLe printemps dans ses yeux dessinent les prémicesd’un tintement de cœur brisant la mer de glaceelle s’érige aux cieux par seulement sa grâceVous laissant sur les lèvres une saveur d’épice.Un éveil chaotique au delà de l’épiceSommeille la nature en voici son esquisseUne danse des sens réside par sa grâce.Ses bruissements annoncent un caprice fugaceOpposant la chaleur aux charmes de la glaceEst-ce la fin du monde et ses curieux prémices ?Un voile sur ses courbes ombrage les prémicesAudacieuses envies, caresse d’une épiceSur un palais de verre isolé par la glace.Joli minois racé diffuse son esquisseD’un soleil éclairant ses chimères fugacesSur les traces mystiques élevées par la grâce.Une larme salée transforme par la grâceUn regard foudroyé laisse place aux prémicesParoles contre maux dans un toucher fugaceApparences meurtries à l’amer d’une épiceSe roule la pudeur en étirant l’esquisseSur le front laconique enrubannant la glace.Un iceberg de douleur s’allonge sur la glaceUn écho enivrant orchestré par sa grâceUn danger se profile en drapeau son esquisseSur la scène enflammée entache les prémices,D’une pulsion secrète au ciment d’une épice,Saoulent la panacée à l’extase fugace.Une terre insoumise aux tremblements fugacesQuand l’aurore frugale achemine la glaceSaupoudrant les jardins comme neige en épiceSur l’air virevoltant assiégé par la grâceRecouvrant peu à peu le secret des prémicesSon visage angélique enorgueillit l’esquisse.Un rêve inachevé aux doux contours fugacesSurplombe les racines aux sommets de la glaceSouffle le vent d’été distillant ses épices.MysticEcrit sous la “contrainte ” de la sextine en ecoutant le dernier album de Airexplication de cette forme poetique cliquez-là.
Ce texte est la propriété de Mystic4Ever Tous droits réservés ©

Grâce-Sextine

Un miroir embué , son reflet en esquisse
Révèle sa beauté en images fugaces
Le printemps dans ses yeux dessinent les prémices
d’un tintement de cœur brisant la mer de glace
elle s’érige aux cieux par seulement sa grâce
Vous laissant sur les lèvres une saveur d’épice.

Un éveil chaotique au delà de l’épice
Sommeille la nature en voici son esquisse
Une danse des sens réside par sa grâce.
Ses bruissements annoncent un caprice fugace
Opposant la chaleur aux charmes de la glace
Est-ce la fin du monde et ses curieux prémices ?

Un voile sur ses courbes ombrage les prémices
Audacieuses envies, caresse d’une épice
Sur un palais de verre isolé par la glace.
Joli minois racé diffuse son esquisse
D’un soleil éclairant ses chimères fugaces
Sur les traces mystiques élevées par la grâce.

Une larme salée transforme par la grâce
Un regard foudroyé laisse place aux prémices
Paroles contre maux dans un toucher fugace
Apparences meurtries à l’amer d’une épice
Se roule la pudeur en étirant l’esquisse
Sur le front laconique enrubannant la glace.

Un iceberg de douleur s’allonge sur la glace
Un écho enivrant orchestré par sa grâce
Un danger se profile en drapeau son esquisse
Sur la scène enflammée entache les prémices,
D’une pulsion secrète au ciment d’une épice,
Saoulent la panacée à l’extase fugace.

Une terre insoumise aux tremblements fugaces
Quand l’aurore frugale achemine la glace
Saupoudrant les jardins comme neige en épice
Sur l’air virevoltant assiégé par la grâce
Recouvrant peu à peu le secret des prémices
Son visage angélique enorgueillit l’esquisse.

Un rêve inachevé aux doux contours fugaces
Surplombe les racines aux sommets de la glace
Souffle le vent d’été distillant ses épices.


Mystic
Ecrit sous la “contrainte ” de la sextine en ecoutant le dernier album de Air
explication de cette forme poetique
cliquez-là.


Ce texte est la propriété de Mystic4Ever Tous droits réservés ©

  1. auteurs-ecrivains a reblogué ce billet depuis mystic4ever
  2. mystic4ever a publié ce billet